Les ordinateurs se sont tellement inscrits dans notre quotidien qu??un nombre croissant d??utilisateurs et d??entreprises ont fini par les utiliser pour conserver leurs informations confidentielles. Mais l??attention portée à ce type de propriété « de données privées » est loin d??être identique à celle que nous accordons à nos autres biens.

La majorité des utilisateurs estiment toujours qu??ils ne représentent aucun intérêt pour les individus mal intentionnés, que les informations stockées sur leurs ordinateurs n??ont aucune valeur et qu??ils seront épargnés. Abordons le problème du point de vue des cyber-criminels intéressés par les données « personnelles » hébergées sur des machines d??utilisateurs « privés ».

Une activité « rentable »

.../...



[deuxième partie ]